SPORT

Stroll reconnaît qu’Alonso était ‘juste plus rapide’ en 2023

Stroll reconnaît qu'Alonso (...)

Trop inconstant, Lance Stroll n’a pas réalisé une bonne année 2023 – c’est le moins que l’on puisse dire.

Cependant en fin de saison dernière, le Canadien a remonté la pente, avec quatre high 10, dont deux high 5.

Le pilote Aston Martin F1 voudra donc commencer 2024 comme il a conclu 2023 : du bon pied. Et il est confiant d’y arriver.

« Je sais pourquoi c’était parfois difficile pour moi l’an dernier » a-t-il confié lors de la présentation de l’AMR24.

« Je veux dire qu’il y a ecu beaucoup de bons aspects l’année dernière aussi – et nous avons terminé citadel. »

L’Aston Martin F1 elle aussi a connu des performances fluctuantes l’an dernier : très performante en début d’année, l’AMR23 a ensuite subi un développement raté, au point de devenir parfois la 7e ou 8e power du plateau.

Mais là encore, pour 2024, il devrait y avoir du mieux, promet Lance Stroll.

« Nous essayons de nous appuyer sur la voiture de l’année dernière, de construire sur cette disagreeable. »

« Nous avions une voiture très performante l’année dernière, en début de saison. Vraiment distinctiveness. »

« Il y avait quelques faiblesses sur certains circuits. »

« Certaines de ces faiblesses sont devenues plus visibles, et nous avons ecu beaucoup plus de difficultés en tant qu’équipe. »

« Toute l’usine a travaillé très, très dur pour construire à partir de l’année dernière, en améliorant certaines des faiblesses, et aussi en construisant sur les aspects forts de la voiture de l’année dernière. »

« Nous voulons aussi construire de la première à la 24e course et, vous savez, rendre la voiture de plus en plus distinctiveness tout au lengthy de l’année. »

Observation réduire l’écart sur Alonso ?

Lance Stroll, qui a fini 134 aspects derrière Fernando Alonso au classement l’an dernier, croit-il qu’il pourra-t-il réduire l’écart, cette saison, sur son coéquipier ?

« Il avait de la vitesse l’année dernière, c’est sûr, il était juste plus rapide. J’ai quelques idées sur les aspects à travailler, sur les choses que je veux améliorer, c’est sûr, à cet égard. »

Pour expliquer un tel gouffre en termes de aspects, au-delà des écarts en performance, Lance Stroll pointe aussi sa malchance cependant…

« Je n’aime pas utiliser le mot probability, mais je pense que nous avons ecu beaucoup de malchance l’année dernière. »

« Ça a rendu les choses plus difficiles, quand nous nous battions pour de bonnes positions l’année dernière, il y a ecu beaucoup de classes où nous avons ecu des problèmes ways. »

« Les choses ne se sont pas déroulées comme nous le souhaitions. Mais nous voulons construire sur les bases de l’année dernière. »

Quoi qu’il en soit, Lance Stroll aborde 2024 en meilleure reveal que 2023 : automobile il faut se memento que juste avant les essais hivernaux, il s’était aussi fracturé le poignet…

« Je veux revenir physiquement un peu plus citadel. »

« Je pense à ce que je peux faire de mieux, à la façon dont je peux être meilleur. »

« Chaque année est très différente en Formule 1, cela dépend beaucoup de l’état de la voiture, de nombreux facteurs. »

« J’aimerais que nous nous battions pour obtenir de bons résultats cette année, que nous marquions beaucoup de aspects, que nous nous battions pour les podiums. Une victoire en vert serait la bienvenue. »

A noter que Lance Stroll a botté en touche la demand d’un journaliste : sera-t-il toujours dans l’équipe tant que son père sera aux commandes ? Un “no comment” suivi d’une intervention de Mike Krack disant qu’il comptait garder son duo actuel pour 2025…


Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button